Signataires de la Charte en France : 829


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Avanne-Aveney (25)

Dernière mise à jour de l'article : jeudi 26 mai 2016

La commune d’Avanne-Aveney est une commune du département du Doubs, voisine de la Ville de Besançon. Historiquement deux villages se situaient de part et d’autre de la rivière du Doubs, Avanne en rive droite et Aveney en rive gauche.La commune d’Avanne-Aveney s’est engagée au niveau 3 de la charte d’Entretien des Espaces Publics.

Département : 70 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 5 à 10 km² ;
Nombre d’habitants : de 2000 à 5000 hab. ;
Année d’engagement : 2015 ;
Niveau d’engagement : 3 ;
Niveau de labellisation :
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel :
Technique - préventif :
Autres techniques :
Outils de communication :


Descriptif et Enjeux

Dans la commune, les berges du Doubs ne sont jamais très loin ! Cela fait de la commune un territoire vulnérable aux pollutions engendrées par les produits phytosanitaires. La vigilance est donc de mise pour tous les utilisateurs de produits phytosanitaires afin de préserver la ressource en eau.

Objectif de l’engagement

La commune travaille dans ce sens et a engagé une démarche pour la suppression de l’utilisation des phytosanitaires, avec la volonté d’obtenir le niveau le plus exigeant du label de la Charte : ne plus traiter du tout.