Signataires de la Charte en France : 829


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Caudebec-en-Caux (76)

Dernière mise à jour de l'article : jeudi 29 juin 2017

Caudebec-en-Caux est une commune de Seine-Maritime située dans la vallée de la Seine, sur le territoire du parc naturel régional des boucles de la Seine Normande. Elle est engagée dans la charte d’entretien des espaces publics depuis 2014 et a été labellisée au niveau 1 en 2016.

Département : 76 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : Moins de 5 km² ;
Nombre d’habitants : de 2000 à 5000 hab. ;
Année d’engagement : 2014 ;
Niveau d’engagement : 1 ;
Niveau de labellisation : 1 ;
Technique - désherbage thermique : Gaz ;
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Binette et arrachage manuel ;
Technique - préventif : Jachère fleurie ; Paillage / Bâchage ;
Autres techniques :
Outils de communication : Bulletin municipal ;


Enjeux

La commune de Caudebec-en-Caux ne comprend aucun captage d’eau potable ni périmètre de protection sur son territoire. En revanche, elle est traversée par deux cours d’eau, la Seine et la rivière Sainte-Gertrude.

Le cimetière gravillonné et en pente fait l’objet d’un désherbage chimique.Un sélectif gazon peut occasionnellement être appliqué sur les terrains de football.

Objectif de l’engagement

Les élus municipaux de Caudebec-en-Caux ont souhaité engager la commune dans une démarche d’amélioration des pratiques d’entretien des espaces publics, intégrant la diminution progressive de l’utilisation des produits phytosanitaires. Cette démarche a été initiée par l’adhésion à la « charte d’entretien des espaces publics », officialisée par délibération du conseil municipal le 11 septembre 2014.

Retour d’expérience

La voirie et les trottoirs font l’objet d’un balayage régulier grâce à une balayeuse mutualisée avec d’autres communes. Le balayage des voiries, effectué régulièrement, est complété par du désherbage thermique, les joints de pavés « verdissant » progressivement.

Les massifs de vivaces sont paillés systématiquement avec un paillage réalisé en interne (copeaux de bois broyés) ce qui permet de réduire efficacement le nombre d’adventices.

La commune a acquis un désherbeur thermique à flamme directe pour désherber les allées du cimetière et chemins stabilisés sur les quais en bord de Seine. Les services ne sont pas pleinement satisfaits du désherbage thermique, les adventices recouvrant peu à peu ces surfaces en particulier les quais gravillonnés à l’entrée de la ville.

La commune de Caudebec-en-Caux comprend une zone naturelle gérée par écopaturage avec des chevaux Camarguais. Une vigilance particulière est apportée à la renouée du Japon, une plante invasive présente sur le site. La commune dresse un bilan positif de l’éco-pâturage effectué sur les grands espaces verts en bords de Seine.

Il est constaté qu’au bout de trois ans les prairies fleuries horticoles ne sont pas durables, étant remplacées progressivement par des adventices.