Signataires de la Charte en France : 847


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Franchesse (03)

Dernière mise à jour de l'article : lundi 27 juin 2011

La commune de Franchesse est située dans le département de l’Allier à l’Ouest de Moulins. Première commune de ce département à signer la Charte d’Entretien des Espaces Publics, Franchesse a été labellisée au niveau 1 en juin 2012.

Département : 03 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 25 à 50 km² ;
Nombre d’habitants : Moins de 500 hab. ;
Année d’engagement : 2011 ;
Niveau d’engagement : 1 ;
Niveau de labellisation : 1 ;
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Binette et arrachage manuel ; Herse et grille ;
Technique - préventif : Jachère fleurie ; Paillage / Bâchage ; Plantes couvre-sol ;
Autres techniques :
Outils de communication : Article de presse ; Bulletin municipal ;


Enjeux

JPEG - 98.6 ko
Végétation spontanée en pied de mur

Franchesse est un petit village dynamique de 457 habitants avec une activité agricole importante qui dispose de commerces, d’artisans, d’une école, d’un bureau de poste, d’un restaurant réputé "Le Chuchal" dont les cartes et menus sont connus bien au delà des frontières de la commune située dans le département de l’Allier et la région Auvergne, à 30 km de Moulins sur Allier.

La campagne, terre d’élevage principalement, s’étend à travers les prairies et les haies du Bocage Bourbonnais. Le bourg, construit sur un des plateaux des plus élevés du Bourbonnais, révèle un passé historique riche, en témoignent la très belle église romane du 12ème siècle, classée aux Monuments Historiques en 1886, et des fossés toujours en eau. Trois voies romaines sillonnaient le territoire et, cachée bien à l’abri des regards, une borne milliaire se dresse non loin de Margeat.

Plus près de nous, le conseil municipal actuel affiche une volonté de rendre cette commune attrayante en la fleurissant avec générosité et en respectant au mieux l’environnement.








Objectif de l’engagement

JPEG - 44.4 ko
Isabelle DESURIER-LAFLEURIEL, maire.

Mme Isabelle DESURIER-LAFLEURIEL, Maire de Franchesse depuis 2008

« La volonté de réduire puis stopper l’emploi de produits phytosanitaires s’est développée au fil des années par touches, par essais, par tâtonnements. Les rencontres proposées par la FREDON ont été pour nous, élus et agent technique, l’occasion de concrétiser cette envie que nous avions d’aller vers le "zéro phyto".
La population, très régulièrement informée, réagit plutôt bien. A ce jour, seulement quelques personnes continuent à désherber chimiquement, la majorité tolère la végétation spontanée et quelques habitants nous aident sérieusement, comme ce monsieur qui tond là où nous avons laissé l’herbe pousser.
La difficulté majeure à Franchesse est l’entretien des surfaces en stabilisé, le cimetière est le cas le plus sensible, car nous n’avons pas les moyens financiers pour investir dans du matériel mécanique performant. Pour des petites communes comme la nôtre, la solution, me semble-t-il, ne pourra venir que d’une mutualisation des moyens ou d’une structure intercommunale. »




Retour d’expérience

M. Gilles VILLATTE, employé des services techniques

« A Franchesse, il n’y a qu’un seul employé communal chargé de l’entretien des espaces publics. J’ai été associé au projet visant à réduire les pesticides sur la commune dès le début. J’ai assisté à toutes les réunions d’information et de travail. Cette démarche, bien que je la trouve positive, me donne un surcroit de travail surtout manuellement. Je passais moins de temps à traiter car une fois suffisait. Aujourd’hui, plusieurs passages sont nécessaires avec la binette ou le rotofil. Je suis tout de même d’accord pour continuer à entretenir de cette façon car très peu de gens formulent des critiques et je trouve maintenant que Franchesse est plus joli que les villages désherbés.
Reste la difficulté à entretenir l’ensemble de la commune et des solutions techniques mécanisées seraient nécessaires pour continuer à maitriser la végétation sans se laisser déborder. »


Album

  • Stabilisé enherbé
  • Végétation spontanée en pied de mur
  • Paillage de résidus d'élagage au cimetière
  • Couvre-sol sur talus
  • Entretien de la végétation spontanée (tonte)
  • Fleurissement de vivaces en pied de mur
  • Semis en pied de mur avec l'école
  • Binage d'un ensablé
  • Copeaux + ciment en pied d'arbre (essai)
  • Entretien de la végétation spontanée (rotofil)
  • Copeaux de bois en pied d'arbre