Signataires de la Charte en France : 847


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Gragnague (31)

Dernière mise à jour de l'article : mardi 3 septembre 2013

La commune de Gragnague est située à 18 km au nord-est de Toulouse et est traversée par la rivière le Girou, qui se jette dans l’Hers-Mort. Gragnague compte 1777 habitants sur 13 km².
Cette collectivité territoriale a été labellisée au niveau 1 feuille de la Charte d’Entretien des Espaces Publics en octobre 2012.

Département : 31 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 10 à 25 km² ;
Nombre d’habitants : de 1000 à 2000 hab. ;
Année d’engagement : 2012 ;
Niveau d’engagement : 1 ;
Niveau de labellisation : 1 ;
Technique - désherbage thermique : Gaz ;
Technique - désherbage mécanique ou manuel :
Technique - préventif : Paillage / Bâchage ;
Autres techniques : Réaménagement ;
Outils de communication : Article de presse ; Bulletin municipal ; Intervention dans les écoles ; Journée d’information, conférence, salon... ; Panneaux ;


La commune s’est engagée en 2012 à réaliser une gestion plus naturelle des espaces verts communaux afin de réduire les sources de contamination des eaux et limiter les risques phytosanitaires pour les agents, les habitants et l’environnement par :
* une amélioration des pratiques de désherbage : étalonnage des pulvérisateurs, mise en place d’un biobac qui recueille les fonds de cuve et eaux de rinçage du matériel, utilisation de méthodes alternatives comme le paillage biodégradable autour des arbres et massifs et le désherbeur thermique sur les zones les plus exposées au public tel le boulodrome
* une mise en conformité des locaux de stockage, et des équipements de protection individuelle (EPI)
* une formation des agents aux techniques alternatives

JPEG - 81.7 ko

Personnes référentes :

  • Maire de la commune : Daniel CALAS
  • Maire adjointe au Developpement Durable : Liliane GUILLOTREAU

Album