Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Languedoc-Roussillon
jeudi 21 mars 2013

Pourquoi une charte ?

La charte régionale “Objectifs Zéro Phyto dans nos villes et villages” est proposée aux collectivités de la région Languedoc-Roussillon qui s’engagent à réduire leur utilisation de produits phytosanitaires. Elle est portée par la FREDON Languedoc-Roussillon (structure animatrice), la DRAAF et la DREAL Languedoc-Roussillon, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, l’Agence Régionale de Santé et la Région Languedoc-Roussillon. Cette charte, insufflée par la CERPE, s’inscrit dans les objectifs du Plan Régional Ecophyto et prévoit de répondre à 3 objectifs :

- ACCOMPAGNER les collectivités dans le changement de leurs pratiques
- PROPOSER un outil pour atteindre les objectifs du plan ECOPHYTO
- HARMONISER et VALORISER les actions menées par les signataires

Pour qui ?

Elle s’adresse à l’ensemble des collectivités locales de la Région :
Communes, EPCI, Conseils Départementaux… et propose un cadre technique et méthodologique pour réduire les pollutions liées à l’usage des produits phytosanitaires.

Un contexte

Des rivières et des nappes polluées
Des pesticides utilisés pour le désherbage des parcs, des jardins, des voiries… sont régulièrement détectés dans les eaux du Languedoc-Roussillon.

Les communes aussi responsables

Le risque de contamination des eaux est localement plus important en zones non agricoles qu’en zones agricoles en raison du transfert accéléré de substances vers les points d’eau. L’usage des pesticides présente un risque pour la santé de la population et celle des agents d’entretien. La réduction de l’utilisation des pesticides constitue donc un enjeu majeur.

Une démarche régionale
Les structures régionales et locales qui vous entourent se mobilisent pour vous aider à réduire l’emploi des pesticides. Les animateurs de captages et le réseau ZNA, ainsi que les animateurs des contrats de rivière consultés sont intéressés pour intégrer ce type de démarche à leur plan d’action.

Des solutions

Les nouvelles orientations de gestion de l’espace public permettent de développer les méthodes alternatives, mais elles ne doivent pas être la seule source de changement.
Une réflexion doit être engagée sur le niveau d’entretien souhaité, de même que sur la conception des nouveaux aménagements.
Enfin, une communication indispensable permet d’inciter les usagers non professionnels à réduire leur utilisation de pesticides.

Les Niveaux d’engagement

Niveau 1

  • Réalisation d’un Plan d’action vers le Zéro phyto.
  • Mettre en œuvre les préconisations du plan depuis au moins 1 an.
  • Sensibilisation des agents des services techniques, et/ou des élus concernés.
  • Communication 1 fois par an envers les administrés.




Niveau 2

  • Zéro pesticide (hors exceptions) sur les espaces verts et voiries.
  • Communication 2 fois par an envers les administrés.
  • Sensibilisation spécifique des jardiniers amateurs.
  • Sensibilisation des agents des services techniques, et/ou des élus concernés.
  • Concertation sur la conception et l’entretien de nouveaux aménagements, ou la réhabilitation d’anciens espaces.


Niveau 3

  • Zéro pesticide (hors exceptions) sur tous les espaces publics.
  • Organisation d’une journée de communication grand public.
  • Sensibilisation des gestionnaires privés d’espaces collectifs (résidences, campings, bailleurs sociaux…).






vers un label national….
Niveau label « Terre Saine »

Suppression totale des pesticides et anti-mousses sur tous les espaces publics qui relèvent de la responsabilité de la collectivité qu’ils soient gérés en régie territoriale ou par un prestataire de service externe, depuis au moins 1 an. (Détail sur le label Terre Saine)

Ces niveaux seront concrétisés par l’apposition de panneaux d’entrées de ville.


Retrouvez les communes signataires de la Charte des communes

Bientôt disponible, une carte interactive vous permettra de visualiser les communes qui participent à la mise en place de la charte.