Signataires de la Charte en France : 930


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


3 communes pilotes en Martinique

Dernière mise à jour de l'article : lundi 27 mai 2013

La FREDON de la Martinique accompagne 3 communes pilotes vers la signature de la charte d’Entretien des Espaces Publics

Département :
Type de structure :
Taille de la commune :
Nombre d’habitants :
Année d’engagement :
Niveau d’engagement :
Niveau de labellisation :
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel :
Technique - préventif :
Autres techniques :
Outils de communication :


La FREDON de la Martinique, en partenariat avec l’ONEMA (Office de l’Eau et des Milieux Aquatiques), la DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) et l’Office de l’Eau de la Martinique, contribue à l’axe 7 du plan Ecophyto. Elle vise ainsi à réduire et sécuriser l’usage des produits phytosanitaires en Zones Non Agricoles (ZNA). Deux volets : volet jardiniers amateurs et volet communes.
Dans ce cadre, la cellule ZNA accompagne 3 communes volontaires de Martinique pour une démarche de réduction des pollutions des eaux par les produits phytosanitaires sur les espaces communaux :

  • Case-Pilote
  • Vauclin
  • Gros-Morne

L’objectif est de donner une impulsion au niveau du département et d’inciter ainsi les autres communes à s’engager vers cette démarche environnementale.

En 2011-2012 :

  • Diagnostic des pratiques,
  • Détermination des objectifs d’entretien avec les élus,
  • Formation des responsables techniques et agents communaux concernés par les activités de désherbage,
  • Prêt de matériel alternatif aux produits phytopharmaceutiques,
  • Elaboration des cartes de risques de transfert des produits phytosanitaires vers les eaux.

Pour 2013 :

  • Restitution écrite et orale du diagnostic et des préconisations associées auprès des élus,
  • Premières signatures de la charte d’Entretien des Espaces Publics.