Signataires de la Charte en France : 920


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Bardouville (27)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 31 octobre 2018

Bardouville est une commune des boucles de la Seine située en Seine-Maritime, dans le parc naturel régional des boucles de la Seine Normande. En « 0 phyto » depuis le 2014, elle a fait l’objet d’un accompagnement technique à la mise en place d’un plan de gestion différenciée par la Métropole Rouen Normandie et la FREDON HN.

Département : 27 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 5 à 10 km² ;
Nombre d’habitants : de 500 à 1000 hab. ;
Année d’engagement : 2014 ;
Niveau d’engagement : 3 ;
Niveau de labellisation : 3 ;
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Binette et arrachage manuel ;
Technique - préventif : Enherbement volontaire de surfaces minérales ;
Autres techniques : Réaménagement ;
Outils de communication : Bulletin municipal ; Panneaux ;


Enjeux

La commune est concernée par un captage d’eau potable ainsi que ses périmètres de protection sur une grande partie du territoire. De plus, la Seine constitue la limite Est de la commune.

Objectif de l’engagement

Aucun témoignage pour le moment.

Retour d’expérience

La commune n’utilise plus de produits phytosanitaires depuis 2014 et a évacué tous ses stocks.
Elle a enherbé progressivement le cimetière et certaines surfaces minérales perméables comme des allées, ce qui a augmenté le temps dévolu à la tonte mais diminué le temps de désherbage. La commune a acquis des binettes spécifiques pour le désherbage manuel (Pic Bine).
La commune pratique la gestion différenciée des espaces verts, et notamment la fauche de certains grands espaces enherbés par un agriculteur bio local qui, en contre-partie, récupère le foin obtenu.
Le balayage des fils d’eau est effectué manuellement. Une réflexion pour mécaniser ce balayage est en cours.