Signataires de la Charte en France : 920


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Combon (27)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 31 octobre 2018

Combon est une commune de l’Eure, intégrée à la Communauté de communes Bernay Terres de Normandie. Engagée depuis 2018 dans la Charte d’Entretien des Espaces Publics, la commune a été labellisée au niveau 3 en juillet 2018.

Département : 27 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 10 à 25 km² ;
Nombre d’habitants : de 500 à 1000 hab. ;
Année d’engagement : 2018 ;
Niveau d’engagement : 3 ;
Niveau de labellisation : 3 ;
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Binette et arrachage manuel ; Débroussailleuse à fil ;
Technique - préventif :
Autres techniques :
Outils de communication : Bulletin municipal ; Panneaux ;


Enjeux

Aucun captage n’est présent sur le territoire communal, mais la commune est incluse dans les aires d’alimentation des captages de la Neuville du Bosc, La Bonneville sur Iton et le Tremblay Omonville. Ses pratiques d’entretien peuvent donc avoir des conséquences importantes sur la qualité des eaux potables du secteur !

Objectif de l’engagement

Aucun témoignage pour le moment.

Retour d’expérience

La municipalité investit progressivement dans du matériel d’entretien pour faciliter le travail de l’agent technique et réduire les interventions manuelles. L’agent réalise également ses propres outils, notamment une houe de désherbage construite à partir d’un vélo.
De la fauche tardive et des prairies fleuries ont été mises en place en 2018 pour réduire le temps de tonte et favoriser la biodiversité. La commune en a profité pour communiquer sur ses espaces par des panneaux placés in situ et via son bulletin municipal.