Signataires de la Charte en France : 920


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Emanville (27)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 31 octobre 2018

Située dans l’Eure, dans le canton du Neubourg, Emanville est une petite commune rurale qui s’est engagée en 2015 dans le charte d’entretien des espaces publics. Elle a été labellisée au niveau 1 en 2017.

Département : 27 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 10 à 25 km² ;
Nombre d’habitants : de 500 à 1000 hab. ;
Année d’engagement : 2015 ;
Niveau d’engagement : 1 ;
Niveau de labellisation : 1 ;
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Binette et arrachage manuel ;
Technique - préventif : Paillage / Bâchage ;
Autres techniques :
Outils de communication :


Enjeux

La commune d’Emanville n’est pas concernée par un captage ni par des périmètres de protection de captage d’eau potable. En revanche, des points d’eau (mares, puits...) sont présents sur le territoire communal.

Objectif de l’engagement

https://emanville-27.fr/informations-communales/

Retour d’expérience

La commune a stoppé ses applications phytosanitaires en 2016 mais fait encore appel à un prestataire extérieur pour des applications en cimetière. Elle souhaite arrêter complètement les produits phytosanitaires sous 2 ou 3 ans.
Pour les voiries, la commune a d’abord choisi d’utiliser le désherbage thermique vapeur en 2016 avant d’opter pour du balayage mécanique. Elle a un projet d’engazonnement par dalles sur le cimetière.
Les massifs sont désormais paillés et un complément de désherbage manuel est mis en place.
De plus, la commune a mis en place un éco-paturage avec des moutons sur un bassin de lagunage de 5000 m².