Signataires de la Charte en France : 920


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Le Petit-Quevilly (76)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 14 novembre 2018

Le Petit-Quevilly est une commune de Seine-Maritime, située au Sud-Ouest de Rouen. Elle a entrepris une démarche de changement de pratiques d’entretien de ses espaces avec un plan de gestion différenciée par le biais de l’accompagnement technique proposé par la Métropole Rouen Normandie en collaboration avec la FREDON.
La commune a été labellisée en juillet 2018 au niveau 2 de la Charte d’entretien des espaces publics.

Département : 76 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : Moins de 5 km² ;
Nombre d’habitants : Plus de 20000 hab. ;
Année d’engagement : 2013 ;
Niveau d’engagement : 2 ;
Niveau de labellisation : 2 ;
Technique - désherbage thermique : Gaz ;
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Binette et arrachage manuel ; Débroussailleuse à fil ;
Technique - préventif :
Autres techniques : Lutte biologique ; Réaménagement ;
Outils de communication : Bulletin municipal ; Journée d’information, conférence, salon... ; Panneaux ;


Enjeux

Aucun captage d’eau potable, ni périmètres de protection n’est présent sur le territoire communal.
En revanche, la commune est concernée par le PPRI (Plan de Prévention des Risques d’Inondations) de la Vallée de la Seine.

Les espaces verts étudiés représentent une superficie d’environ 15 ha et les voiries communales s’étendent sur environ 52 kilomètres.
Les espaces publics de la ville sont entretenus pour une partie en régie et le reste en prestation pour l’entretien des espaces verts et le désherbage des voiries.

Objectif de l’engagement

La ville a réalisé une vidéo afin d’expliquer la démarche aux habitants. Vous pouvez la visionner en cliquant sur le lien suivant :
https://www.youtube.com/watch?v=sH8IpsK_xqg

Retour d’expérience

La ville utilise de nombreuses techniques alternatives pour l’entretien de ses espaces publics.
Elle a notamment investi dans une désherbeuse mécanique à balais métalliques en complément des désherbages par brûlage et balayage des prestataires.

Plusieurs zones ont été définies pour les espaces verts afin de mettre en place une gestion différenciée par fauche sur certains sites.

Le désherbage du cimetière est aujourd’hui entièrement manuel et la municipalité fait appel à des jeunes en mission d’insertion professionnelle.

Enfin, la ville a adopté la lutte biologique depuis plusieurs années afin de prévenir et lutter contre les ravageurs dans les massifs. Une démarche plus globale sur le retour de la biodiversité en ville a été menée avec la mise en place de nichoirs et de gîtes pour chauves-souris.