Signataires de la Charte en France : 920


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Rugles (27)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 31 octobre 2018

Située au Sud de l’Eure, la ville de Rugles s’est engagée au niveau 2 en novembre 2016 et a été labellisée au niveau 1 de la charte en juillet 2018.

Département :
Type de structure :
Taille de la commune :
Nombre d’habitants :
Année d’engagement :
Niveau d’engagement :
Niveau de labellisation :
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Brosse sur débroussailleuse ; Combiné multi-fonctions ;
Technique - préventif : Enherbement volontaire de surfaces minérales ; Paillage / Bâchage ;
Autres techniques :
Outils de communication : Bulletin municipal ;


Enjeux

Deux captages d’eau potable et leurs périmètres de protection, sont présents sur la commune de Rugles. L’un de ces captages est par ailleurs classé prioritaire au titre du Grenelle de l’environnement.

La ville est également traversée par la rivière la Risle et ses affluents (le Sommaire, le Cauche et le Robillard).

Objectif de l’engagement

Aucun témoignage pour le moment.

Retour d’expérience

Les applications phytosanitaires ont diminué et concernent aujourd’hui uniquement sur le cimetière, une fois par an.

La commune utilise le balayage mécanique pour le désherbage de ses voiries et trottoirs (micro-balayeuse + brosse sur débroussailleuse) mais déplore la nécessité d’un changement fréquent des balais.

Un désherbeur mécanique est employé sur les terrains de pétanque. La commune note la nécessité d’un changement des lames fréquent (3 fois par an).

Quelques techniques préventives sont testées comme le paillage des massifs avec copeaux de bois broyés en interne ou la végétalisation d’une allée de square. Des essais de gestion différenciée des espaces enherbés ont été menés, mais ont dû être arrêtés en raison de la réticence de certains habitants.