Signataires de la Charte en France : 920


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Saint-Pierre-des-Fleurs (27)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 31 octobre 2018

Saint-Pierre-des-Fleurs est une commune de l’Eure engagée au niveau 1 de la charte d’entretien des espaces publics depuis mars 2017. Ayant totalement arrêté ses applications phytosanitaires et évacué son stock, la commune s’est engagée au niveau 3 en février 2018 pour être labellisée en juillet 2018.

Département : 27 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : Moins de 5 km² ;
Nombre d’habitants : de 1000 à 2000 hab. ;
Année d’engagement : 2017 ;
Niveau d’engagement : 1 ;
Niveau de labellisation : 3 ;
Technique - désherbage thermique : Gaz ;
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Binette et arrachage manuel ; Brosse sur débroussailleuse ;
Technique - préventif : Paillage / Bâchage ;
Autres techniques :
Outils de communication : Bulletin municipal ;


Enjeux

Aucun captage, ni périmètre de captage d’eau potable n’est présent sur le territoire communal. En revanche, la rivière l’Oison passe au Sud du territoire communal. De plus, des résurgences d’eau sont visibles parfois dans la commune.

Objectif de l’engagement

Aucun témoignage pour le moment.

Retour d’expérience

Les espaces minéraux perméables autrefois traités chimiquement sont aujourd’hui désherbés manuellement ou thermiquement (chalumeau). Des brosses métalliques sur débroussailleuses ont été acquises pour intervenir sur les voiries et trottoirs.

Une mécanisation est prévue par la commune avec un projet d’achat d’une désherbeuse de voirie autoportée (avec conducteur assis sur le matériel) et d’un matériel spécifique pour les stabilisés/gravelle (châssis).

La mise en place d’une bâche et d’un paillage généralisé à l’ensemble des massifs de la commune (chanvre et branches broyées) et aux pieds des arbres ont permis une diminution de la pousse des adventices dans les massifs.