Signataires de la Charte en France : 920


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées


Tourville-la-Rivière (76)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 31 octobre 2018

Tourville-la-Rivière est une commune de Seine-Maritime, intégrée à la Métropole Rouen Normandie. Engagée initialement au niveau 2 dans la Charte d’Entretien des Espaces Publics depuis 2017 par le biais de l’accompagnement technique proposé par la Métropole Rouen Normandie en collaboration avec la FREDON, la commune a finalement été labellisée au niveau 3 en juillet 2018.

Département : 76 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 5 à 10 km² ;
Nombre d’habitants : de 2000 à 5000 hab. ;
Année d’engagement : 2017 ;
Niveau d’engagement : 2 ;
Niveau de labellisation : 3 ;
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Binette et arrachage manuel ; Débroussailleuse à fil ;
Technique - préventif : Enherbement volontaire de surfaces minérales ;
Autres techniques : Réaménagement ;
Outils de communication : Bulletin municipal ; Panneaux ; Plaquette, affiche... ;


Enjeux

La commune de Tourville-la-Rivière n’est concernée ni par des captages d’eau potable, ni par leurs périmètres de protection. En revanche la Seine traverse le territoire communale, qui s’étend en partie dans son lit majeur. Les pratiques d’entretien de la ville peuvent donc avoir des conséquences importantes sur la qualité des eaux du fleuve et de la nappe phréatique qui l’accompagne.

Les espaces publics sont constitués de près de 21 km de voiries et chemin, de leurs abords, et environ 6 ha d’espaces enherbés ou de massifs.
Ces espaces sont entretenus en régie et en prestation.

Objectif de l’engagement

Aucun témoignage pour le moment.

Retour d’expérience

La commune pratique une gestion différenciée de ses espaces, avec notamment des fauches tardives d’espaces naturelles. Grâce aux changements de pratiques, la ville a vu réapparaître une biodiversité remarquable, dont des Orchidées sauvages sur plusieurs de ses sites. En outre, elle fait intervenir une association d’insertion professionnelle pour le désherbage manuel du cimetière. Les services municipaux favorisent également les plantes vivaces dans les massifs.